Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2014 3 02 /07 /juillet /2014 13:25

Nous avons entrepris au printemps 2014 d'assècher l'aqueduc de la Grande Dame Rose pour pouvoir pénétrer dans la galerie et refaire des mesures sur la position du regard n°3 .
Seuls les regards 1 et 2 sont visibles en surface , le regard n°3 reste enfoui sous terre . Un premier sondage n'a pas permis de le mettre au jour .
L'exploration sur toute la longueur accessible de cet aqueduc souterrain avait été faite une première fois le 4 juin 2010 par Jean avec 3 spéléologues Gérard , Stéphane et Michel .

 

Cette année nos opérations de pompage ont commencé le 12 mai , puis le 20 mai . Mais l'abondance de l'eau dans l'aqueduc ( autant que lorsque le Réseau fonctionnait  réellement ) et des précipitations extérieures ne nous ont  permis de faire notre exploration que le 30 juin après une nouvelle opération de pompage .

 

DSC00882.JPG

Une fois installés les éléments de notre pompe à débit de 50 m3 /heure , le pompage a commencé

DSC00934.JPGLe tuyau d'évacuation est déjà gonflé d'eau

DSC00896.JPGBernard vérifie qu'elle s'évacue bien ( à gros débit ) dans la Petite Rivière voisine

DSC00951.JPGAu bout de quelques heures , Jean-Pierre retire la tête de la pompe , la sortie de l'aqueduc est dégagée , seule la boue reste .

 

DSC00940.JPGEn pénétrant dans la galerie , nous constatons que le niveau de l'eau a bien baissé .DSC00943.JPGLa Petite Rivière voisine elle a retrouvé son niveau de la Grande Epoque du Réseau Hydraulique

 

DSC00982.JPG

 

L'exploration est lancée le lendemain 13 mai  , mais le niveau d'eau dans la galerie est supérieur à la hauteur de nos grandes bottes .

 

DSC00986.JPG

 

Cela n'empêche pas Jean d'aller jusque sous le 2° regard , où il progresse à 4 pattes sur un tas de gravas très anciens ( il y a un tas comme celui-là sous chacun des regards de visite qui communique par un puits avec la galerie ) .

 

DSC00994.JPGAu dela c'est la boue plein les bottes !

 

DSC06197.JPG

 

Pendant ce temps , l'équipe des débroussailleuses et débroussailleurs s'active en amont dans la Petite Rivière qui est à sec à cet endroit .

 

DSC06133.JPGA la sortie de l'aqueduc, Jean et Jean-Pierre vidangent leurs bottes .

L'exploration a été interrompue , en attendant qu'une météo plus clémente permette de bénéficier de meilleurs conditions à l'intérieur de la galerie .

 

Le pompage sera poursuivi le 20 mai

DSC06199.JPG

 

Puis la méteo redevient défavorable , avec des orages .

 

La tentative suivante a lieu le 30 juin .

L'eau est pompée pendant plus de 2 heures , avec déversement en aval dans la Rivière Technique puis dans la Petite Rivière .    

L'après-midi , après un picnic sur place agrémenté d'une bonne bouteille apportée par Jacques et d'une tarte de Monique , nous décidons de reprendre nos équipements de spéléologues amateurs et nous voilà  de retour dans la galerie : Jean-Pierre, Bernard, Alain et Pierre .
Nous faisons un test de déblaiement des gravas sous le regard n°2 , mais après avoir rempli quelques seaux très lourds et les avoir vidés en aval de la sortie de l'aqueduc nous arrêtons ce travail artisanal très pénible.

Pierre et Jean-Pierre, équipés avec leurs instruments de mesure, vont faire leurs relevés des caractéristiques de la galerie .

 

DSC04268.JPG    DSC04269.JPG

 

DSC04278.JPG

 

Le lendemain, 1° juillet , nous revenons équipés de boussoles pour relever les différentes orientations de la galerie , au niveau du grand virage situé près du regard n°4 sous le carrefour de l'Encoignure  et vérifier la position de l'aqueduc par rapport à la route du Cordon Haut de Vélizy , puis de la route des 13 Ponts en aval.

 

Nous avons remesuré la distance entre le regard n°2 qui a été dégagé en surface et le regard n°3 qui est enfoui dans la terre dans l'axe des regards 1 et 2  .

 

DSC04279.JPGLa dalle du regard n°3 est en plusieurs morceaux . La hauteur de la dalle au dessus de la voute de la galerie est de 2,3 m .

 

DSC04284.JPGIci, Pierre mesure la hauteur du puits qui relie la dalle du regard n° 4 ( en sombre au milieu de la photo ) à la voute de la  galerie  = près de 4 m . 

 

DSC04294.JPGEn route pour remonter l'aqueduc en amont du regard n° 4 , sous cette belle voute vieille de plus de 330 ans et toujours en bon état .

 

Au bout de 30 m environ, nous apercevons le point où la galerie est complètement obturée sur toute sa hauteur par un plan incliné à 45° constitué peut-être de sable et d'argile, comme nous l'avaient signalé les premiers "explorateurs" en 2010 .

 

DSC04271.JPGVoici le "bouchon " qui ferme complètement la galerie avec une petite cavité à la partie supérieure (ici éclairée par notre lampe)

DSC04291.JPG

 

Après examen détaillé et photos , nous faisons demi-tour et reparcourons les 230 m de galerie pour ressortir  .

 

DSC06379.JPG

 

La sortie des "spéléos"

 

 

Puis l'équipe essaye de définir sur le terrain l'alignement entre les regards 1et 2 qui sont visibles en surface avec le regard n°3  en positionnant le regard n°3 grace au résultat de notre mesure dans la galerie de la distance entre les regards 2 et 3 .

 

DSC06367.JPG

 

         Nos investigations autour de l'aqueduc de la Grange Dame Rose continuent .

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by arhyme.asso.over-blog.com
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : ARHYME
  • ARHYME
  • : ARHYME a été créée en 2003 par Jean Ménard pour la sauvegarde du Réseau hydraulique réalisé au XVIIe siècle pour alimenter les bassins et jets d'eau du château de Louvois à Meudon.
  • Contact

Liens