Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 14:53

( cliquer sur une photo pour l'agrandir et sur la flèche "Retour" pour revenir à l'article )

 

Notre ami Michel Schneider , président du club d'archéologie de Sèvres , nous a emmenés découvrir sa ville sous-terraine , près de l'église Saint Romain :

 

d'abord la magnifique cave voutée du local de son club P1070601où il a fait des fouilles pour découvrir des vestiges d'activités très anciennes , lorsque cette salle voutée était au niveau  du sol extérieur .

 

 

 

 

 

 

P1070602Puis, après avoir traversé la rue , Michel nous a ouvert une porte en bas d'un immeuble, nous avons pris un couloir et nous avons découvert l'envers du décor : une cavité immense avec d'un côté de la roche brute , de l'autre une paroi de béton (côté façade de l'immeuble) , au sommet des poutres et des pieux en béton géants qui servent à consolider les fondations de l'immeuble construit dessus .

Un peu plus loin , après la montée des marches , nous voyons une entrée en forme d'arche : c'est l'accès aux "Caves du Roy" .De là partent des galeries taillées dans le calcaire, donnant  accès à des salles creusées dans le roc . Michel nous montre une magnifique salle avec un pilier central : il pense que c'était le soubassement d'une tour de fortification de Sèvres au Moyen-Age .
Sur un linteau dans une galerie  , une inscription confirme l'époque :
"  RUE ROYAL  MARS 1744 " .

 

Les rois , dès Louis XIV , avaient trouvé la cave idéale pour conserver leurs vins de Bourgogne , Loire et Champagne consommés à la cour de Versailles

( la région de Versailles était un ancien marécage peu utilisable pour les sommeliers ) .

 

P1070617  DSC03246  P1070621

 

 

P1070608

Après 1870 , ces caves sont rachetées par un Brasseur Alsacien désireux de commercialiser sa bière sur le territoire Français : une nouvelle vie commence pour les caves . Michel nous montre les vestiges de bouteilles et tonneaux de bière qui ont remplacé les bouteilles et tonneaux de vin à partir de cette époque, jusque vers 1960

On peut voir des montagnes de tonneaux , à moitié fossilisés , stockés dans une cavité d'un volume surprenant taillée dans le roc

sur une hauteur d'au moins 10 m .

Michel nous explique que c'est une ancienne glacière .

La glace qui y était entassée en hiver servait à rafraichir en été . DSC03241

Plus tard un système de refroidissement par circulation d'air a été aménagé.

 

 

 

 

 

Sur les parois de certaines salles , on voit encore la trace de très grands tonneaux de stockage.

Puis, de grandes cuves en ciment ont remplacé les tonneaux pour stocker les milliers d'hectolitres de bière .

Nous cheminons dans des galeries dont le "ciel" et le "plat-fond" sont  taillés suivant le sens des couches géologiques souvent horizontales . Par endroit nous apercevons des galeries naturelles dûes à l'érosion par les eaux souterraines des veines de calcaire .

P1070620  P1070623  P1070633

 

Une dernière salle pour la dégustation de bières contemporaines offertes par Michel et le pot de l'amitié avec les membres d'Arhyme très enthousiastes .

Certains semblent prêts à revenir pour participer aux travaux de fouilles avec les archéologues.                                                                                                                                                                                               

P1070643    P1070641P1070634

 

Nous remercions Michel de nous avoir accueillis aussi chaleureusement dans ces caves où la température reste voisine de 12° à travers les saisons .

 

P1070638-copie-1.JPG                                         La muse d'un ancien exploitant des lieux

 

Repost 0
Published by arhyme.asso.over-blog.com - dans Activités
commenter cet article
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 10:52

 

Mardi 22 Novembre 2011 , dans le jardin de la Résidence Marcelin Berthelot nous avons fêté l'événement :

 

DSC03218

 

  Notre cabane à outils , enfin construite , peinte et remplie de tous nos équipements de débroussaillage était inaugurée après 6 mois de recherche d'un lieu d'accueil pour son installation.

 

  Jean Ménard a cherché activement , M. Audigé l'a aidé pour obtenir un emplacement de rêve pour notre cabane à l'orée de notre terrain de jeu, la forêt de Meudon.

 

 

 

P1070576

 

  Au départ , ce n'était qu' un paquet de lattes et accessoires divers.

 

 

Bernard et Pierre ont assemblé les éléments du puzzle , André a aidé aux finitions et Monique nous a encouragés .

 

 

 

P1070579 P1000204 Monique Baudon P1070583.JPG

 

La belle cabane ARHYME  couleur :P1070585" Bouleau argenté "

 

 

 

 

 

 

 

 

P1070596

Quelques uns des 60 outils des débroussailleurs que contient la cabane. Ils sont utilisés actuellement sur le secteur du réseau hydraulique appartenant à la commune de Vélizy .


  

 

 

 

 

Nous remercions tous ceux qui ont permis cet heureux dénouement , en particulier M. Audigé et les responsables de la Résidence Marcelin Berthelot pour leur accueil .

 

DSC03214

                                  Les débroussailleurs en action sur la Rigole de Vélizy

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by arhyme.asso.over-blog.com - dans Activités
commenter cet article
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 16:32

Vendredi matin , sous un soleil radieux , au rendez-vous fixé dans la forêt du côté de Vélizy , un groupe de 32 personnes de l'entreprise Bouygues Immobilier retrouve 10 « débroussailleurs »  de Arhyme pour une journée Solid’R organisée avec l’aide de Dorothée de Unis Cité .

DSC01747

 

Une brève présentation pour situer l'historique du réseau hydraulique est faite par Jean pour nos amis de Bouygues  , puis c’est l’explication du travail à réaliser : dégager et débroussailler une Rigole du réseau hydraulique et tracer un sentier de visite sur la rive gauche de cette rigole . Cinq équipes encadrées par des membres d’Arhyme sont constituées ;  chacune reçoit son territoire à débroussailler et ses outils : scie , sécateurs ,  houes , râteaux , fourche, … et c’est parti .

 

DSC01748La mise en train est très rapide , les fossés encombrés de tronçons d’arbres morts sont déblayés par la tornade des tee-shirts blancs Solid’R . Les arbustes et arbres qui poussent dans la rigole sont sciés , débités et évacués , les feuilles mortes accumulées au fond de la rigole depuis des annnées sont mises dans des sacs et vidées plus loin .       

                                                                                                                                                                                                         

DSC01780          DSC01783

  L'équipe des costauds dirigée par Bernard en train de réaliser un des travaux d'Hercule !

P1060805         P1060818

Le fond de la rigole est ratissé , le chemin prend forme , un ponceau du17° siècle est partiellement dégagé  .

IMG 0921a        DSC01763 

                 La rigole avant Solid'R                                               et après l'action

P1060810

  La pause déjeuner arrive vite . A midi tout le monde affamé se regroupe pour attendre le repas chaud apporté par de jeunes cuisiniers qui ont eu un peu de mal pour venir du nord de Paris . Chacun , debout , assis sur un tronc d’arbre ou par terre , se régale de son assiette garnie arrosée du vin d’Agen apporté par Jean .

 

 

 

 

 Puis c’est la reprise du chantier, les groupes parachèvent l’œuvre réalisée le matin.

 P1060821

 

  Un dernier regroupement avec Jean qui remercie tous les participants pour l’énorme travail qu’elles et ils ont réalisé avec enthousiasme et dans la bonne humeur ainsi que Dorothée pour son organisation.   

Rendez-vous à l’année prochaine , si vous le voulez bien .             

 

Repost 0
Published by arhyme.asso.over-blog.com - dans Activités
commenter cet article
4 février 2011 5 04 /02 /février /2011 14:24

P1100181-aa                                                                    Les fontaines de la Salle de Bal

 

Les  dessous de Latone

De la cour des grandes Ecuries du Roi , où nous avons laissé les voitures (merci à André pour l'organisation du parking )  ,  nous allons à la Maison du Fontainier où Gilles Bultez, successeur de la dynastie des Francine fontainiers de Versailles, et Daniella notre guide nous accueillent chaleureusement . Ils nous emmènent à la cave d’où nous partons dans un souterrain plein de conduites en fonte de l’époque Louis XIV .

 

P1060892       P1060896

 

 Après un long cheminement, une échelle et nous retrouvons l’air libre avec surprise devant le château , côté jardins . La grande Perspective est magnifique sous le soleil , nous arrivons avant les touristes pour savourer la vue accompagnée par la musique d’époque qui sort de tous les bosquets du parc . Devant ce décor , Daniella nous présente le gigantesque réseau hydraulique qui a été progressivement construit pour alimenter les fontaines du château de Versailles .

 

Lepère Versailles 17-05-11 (2)                                       P1060904 


Nous traversons un bosquet interdit au public pour arriver au-dessus des fontaines de la Salle de Bal . Rapidement les fontaines s’animent , l’eau jaillit en jets et cascades dans l’amphithéâtre de verdure , le spectacle est somptueux .

 

Lepère Versailles 17-05-11 (5)        P1060910

 

 

                                    


   

Nous repartons dans le bosquet réservé aux fontainiers pour descendre dans une galerie qui nous mène sous le Bassin de Latone , le premier grand bassin de la Perspective qui sert aussi de réservoir pour les bassins suivants. Après un  grimper d’échelle pour admirer un grand réservoir souterrain , G. Bultez nous dévoile les techniques de fabrication des conduites en fonte étanches du temps de Louis XIV et le fonctionnement complexe et harmonisé des jeux d’eau du bassin de Latone . Par petits groupes , nous allons explorer avec Daniella la splendeur technique des bouquets de canalisations en plomb réparties sur 3 couronnes sous le bassin de Latone pour alimenter les 72 jeux d’eau  .

 

P1060913      P1060921


 Ce n’est pas de la spéléo mais il faut presque ramper dans la boue pour mériter  l’accès à ce chef d’œuvre construit il y a 330 ans par les fontainiers de Louis XIV et toujours entretenu avec passion par leurs successeurs .


A la sortie , nous profitons du bosquet pour la pause pique-nique , assis dans l’herbe ou autour d’une table , au soleil ou à l’ombre , notre groupe reprend des forces pour la deuxième étape .

 

P1060927      P1060928


L’après-midi commence par la visite de la maison du Fontainier conservée dans son aspect du 17° siècle . Daniella nous montre la structure du château d’eau qui était intégré au bâtiment et les ateliers où se font toujours les opérations d’entretien du réseau hydraulique et des éléments des fontaines .

 

P1060931      P1060933


Le Regard de Picardie , à la sortie de Versailles est un petit pavillon qui domine un ancien réservoir : c’était l’arrivée de l’aqueduc souterrain qui amenait les eaux regroupées de la forêt de Rambouillet et de la Seine ( puisée par la « machine de Marly » ) qui étaient destinées à la fois aux jardins du château et à l’alimentation de la population . A côté nous découvrons l’intérieur d’un bâtiment joliment restauré la maison des Filtres où l’eau arrivant par l’aqueduc a été filtrée ( sable + charbon )  à partir de Louis XV  pour la rendre potable et éviter les épidémies qui ravageaient la population versaillaise .

 

P1060936      P1060941

 

Enfin nous montons sur la colline de Montbauron , après avoir longé l’allée de platanes qui marque le tracé de l’ancien mur de Montreuil qui servait d’aqueduc . Là se trouvent les réservoirs qui alimentaient directement le château d’eau de la maison du Fontainier et les jardins de Versailles , sur un plateau qui domine le centre ville , un havre de calme et de verdure où nagent les canards et des centaines de carpes chargées d’éliminer les algues parasites .

 

P1060943      Lepère Versailles 17-05-11 (7)


Chacun des 24 membres de notre groupe vient de vivre une journée historique . Nous adressons un grand Merci à Jean pour le choix de cette visite , à Daniella et Gilles Bultez qui nous ont consacré tout leur temps pour nous faire partager l’amour du métier et l’art des fontainiers de Versailles .
Nous pensons aux personnes qui ont eu un peu de difficulté à suivre le parcours parfois plus « sportif » que prévu et nous leur demandons de bien vouloir nous en excuser en leur souhaitant une récupération rapide .

A l'année prochaine , si vous le voulez bien .

Repost 0
Published by arhyme.asso.over-blog.com - dans Activités
commenter cet article

Présentation

  • : ARHYME
  • ARHYME
  • : ARHYME a été créée en 2003 par Jean Ménard pour la sauvegarde du Réseau hydraulique réalisé au XVIIe siècle pour alimenter les bassins et jets d'eau du château de Louvois à Meudon.
  • Contact

Liens